Comptage Busards en Champeigne, campagne 2008 - 31 mai et 7 juin

COMPTAGES DES BUSARDS EN CHAMPEIGNE Campagne 2008

Parmi les espèces caractéristiques de la Champeigne tourangelle figurent les « Busards gris ». Deux espèces similaires se cachent sous cette appellation. Le Busard Saint-Martin est présent toute l’année sur le site et le Busard cendré est présent seulement pendant le printemps et l’été. Ce dernier repart vers l’Afrique la 2ème quinzaine d’Août.

La silhouette du Busard cendré est plus élancée que celle du Busard Saint-Martin. Le Busard cendré mâle se distingue également du Busard Saint-Martin par une barre longitudinale noire sur l’aile et des stries brun-roux sur le ventre. Les femelles sont plus difficiles à distinguer.

Ces deux espèces fréquentent souvent les mêmes milieux. On les observe ainsi fréquemment au dessus des cultures, à quelques mètres de hauteur, à la recherche de campagnols et autres petits rongeurs. Le Busard cendré complète également son menu par une bonne part d’insectes.

Ces deux oiseaux nichent au sol et s’installent dans notre région de préférence dans les cultures de céréales, ce qui les rend particulièrement vulnérables au moment des moissons.

Depuis près de 20 ans, le Busard cendré fait l’objet d’études scientifiques et d’un effort de conservation sans équivalent (programme de baguage, surveillance des nids, déplacement des nichées). Malgré cela, on constate quand même une diminution des effectifs sur la plupart des sites étudiés.

Cette espèce reste encore mal connue, notamment en ce qui concerne la dispersion des jeunes. Afin d’apporter des réponses sur ce point, le CNRS de Chizé a lancé un ambitieux programme de baguage qui a commencé en 2007 et qui se prolonge en 2008. Il vise à équiper 5 000 jeunes de marques alaires sur l’ensemble de l’aire de répartition du Busard cendré (France, Allemagne, Pays-Bas, Belgique et Espagne).

Le comptage que nous réaliserons cette année a donc pour objectif principal de déterminer les effectifs nicheurs présents sur le territoire de la Champeigne. Il va permettre également d’observer le comportement des oiseaux et de fournir des indices sur la localisation des nids. Les informations collectées pourront ensuite être utilisées afin de déterminer précisément l’emplacement des nichées et permettre l’éventuel baguage des jeunes.

Pour réaliser ce comptage, 80 points d’observation sont nécessaires afin de couvrir la totalité du territoire de la Champeigne. Chaque observateur devra noter toutes les observations de busards pendant une période de deux heures.

Une présentation de l’avifaune de Champeigne ainsi que le protocole à suivre seront donnés sur place. Comme pour le comptage Outarde, ces journées de prospection sont ouvertes au plus grand nombre et les débutants sont les bienvenus.

Ces comptages seront réalisés conjointement avec les agriculteurs et la Fédération des Chasseurs d’Indre et Loire.

Les busards sont des oiseaux très mobiles et difficiles à comptabiliser. L’enquête proposée ne sera donc efficace qu’avec un nombre suffisant de participants, alors VENEZ NOMBREUX !!!

Les dates et lieux de rendez-vous sont les suivants * :

  Le samedi 31 mai, RdV à 16h à Courçay, Salle des associations (à partir de l’église, suivre la rue du Commerce, puis au bout de cette rue, prendre sur la gauche la rue des plantes, la Maison des associations est la dernière construction sur la gauche en face du stade).

  Le samedi 7 juin, RdV à 16h à Chédigny, Salle des fêtes (facile à trouver, elle est située à proximité de l’église et de la mairie).

* attention les points de RdV ont changé depuis la parution du dernier « LPO Infos ».

Les observateurs se retrouveront à l’issue du comptage afin de transmettre leurs observations et faire le point sur les prospections.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 17541

Site réalisé avec SPIP 1.9.1 + ALTERNATIVES

RSSfr